semeac evasion cyclotourisme
Se connecter
INFOS
météo

     Le mot du président

     Le CA

     Historique

     Programme & projets

     Calendrier des clubs

     Liens

     Presse

     Nous contacter

 

Galerie photos

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Comptes rendus

Tous les billets
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin

VTT - dimanche 13 octobre 2019 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 13 octobre 2019


Vent de sud


Ce dernier dimanche digne d'un mois d’août‌ a incité un bon nombre d'entre nous à avancer la reprise de la saison hivernale. C'est donc à 11 que l'on prend le direction de Barbazan 2 (nouvelle côte récemment découverte pour atteindre les crêtes de Piétat), hélas le lieu est encombré de voitures venant d’horizons différents, l’accès nous est interdit pour raison de compétition BMX. Nous atteindrons toutefois la chapelle de Piétat pour nous diriger vers Barbazan-Dessus, le vent chaud est au sud, celui qui vous brûle  les poumons et dissuade les palombes de passer les montagnes. En utilisant une bonne partie de route goudronnée nous arrivons sur les hauteurs de Vielle-Adour, nous prendrons sur la gauche le "chemin de Brousset", tout en descente pour retomber sur l'asphalte jusqu'au pied de la côte de Hitte. De là le but est d'atteindre Orignac par le "cami des sabléra", beau paysage mais Eole nous coupe les jambes tout en séchant celles des maïs. A partir d'Orignac il est facile tout en descente de joindre Oueiloux et plus encore de se laisser griser par le pente de la "carréra de darré" jusqu'au moulin de l'arret-darré. Maintenant que l'on est au plus bas il faut bien remonter et c'est par l'accès le moins traumatisant que l'on rejoindra Séméac avec pas moins de 42 km de distance et 670 m de dénivelé positif, preuve que ceux qui étaient en reprise d'activité avaient conservé de bonnes jambes.


                                       SM

Publié le 14/10/2019 @ 13:46  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - dimanche 06 octobre 2019 - par Semeac Evasion VTT

‌‌Le 06 octobre 2019

L'été indien

On ira
Où tu voudras, quand tu voudras....

MD propose une grimpette dernièrement découverte. A son sommet, MP l'adopte ;  elle sera baptisée BARBAZAN 2. Arrivés sur les crêtes on file vers Montignac. A Montignac, il faut "aver lo nhac" ; on y laissera du jus. On tente des découvertes de sentiers qui débouchent dans des voies sans issues, puis on plonge sur Mascaras pour traverser la nationale 117. On prolonge le plaisir en ce jour d'octobre où la saison décline, les signes de l'automne sont là, le ciel est dégagé aux couleurs de l'été indien, on profite des derniers rayons du soleil. On musarde. Finalement on se retrouve sur les hauteurs de Séméac.

C'est finalement sur un score de 28 kms, mieux qu'un score de certains au rugby que l'on regagnera nos pénates.

MD ou DM

Publié le 13/10/2019 @ 19:25  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - dimanche 22 septembre 2019 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 22/09/2019



A deux c'est aussi bien.
 

7 heures du mat le réveil sonne. Le chroniqueur de la rubrique VTT de Sémeac Evasion ne sera pas au départ.

Tu dois assurer la sortie. Mais merde, on annonce la pluie puis il fait encore nuit. Il me briefe en quelques minutes. Ah j'ai sommeil. Je griffonne sur les draps froissés quelques infos : un tel ne sera pas là, en vacances. L'autre malade. L'autre a filé sur Albi voir jouer sa petite fille au foot contre l'OM (Ah ils existent toujours), l'autre excusé.

Et re merde, je ne peux pas prendre mes notes, le drap ne rentre pas dans le sac. Tant pis ; ils s'appellent presque tous Michel. J'aviserai. Sommeil cassé, je prends un café noir à la hâte. Z'avez pas pu mon vélo ?

Première consigne, le départ est prévu à 8 h 30 au point habituel. A l'heure pétante si personne n'arrive tu peux partir; pas avant.

Deuxième consigne : …. inutile de l'annoncer, elle ne sera pas suivie (un circuit).

8 h 25 personne en vue tant mieux. J'ai l'espoir grandissant de pouvoir rentrer terminer ma nuit.

Et re re merde j'aperçois un vélo qui arrive à vive allure. La cloche n'a pas terminé de frapper son dernier gong que j'ai la confirmation qu'il s'agit bien d'un client en tenue d'été fraîchement rentré de vacances. Un léger coup d'oeil à ses mollets, plutôt que ses yeux bleu, me confirme qu'il a des fourmis dans les pattes. Il décide de se diriger vers le Lac de l'Arrêt Darré. Et encore merde, le gars n'a pas l'air de se souvenir qu'il y a autant de côtes à l'aller qu'au retour. Ouf, la pluie arrive après concertation et à l'unanimité on fait demi tour. Sage décision ; on est quand même au dit Lac. On décide de rentrer par les chemins classiques rapidement. Bienveillant et soucieux de notre santé mon coéquipier propose d'enfiler nos kways.

Il faut toujours se méfier, en effet le retour sera agrémenté de quelques raidars pas prévus et après quelques errements dans les bois ou l'on a du pousser les bécanes, le compteur frise les 30 kms.

Au final, c'est sous la pluie que l'on rentrera d'excellente humeur, car il faut bien l'avouer, c'était trop bien. Ce soir c'est en chantant que je me coucherai dans mes draps froissés.

DM

Publié le 13/10/2019 @ 15:31  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - dimanche 15 septembre 2019 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 15 septembre 2019

Las oelhas,
 
Les 9 qui étaient présents ce matin n'avaient pas l'intention de se laisser manger la laine sur le‌ dos, ils furent tous d'accord sur le choix d'un parcours physique et rapide. Montée de Piétat, les bosses d'Angos et Montignac, traversée de Mascaras, passage devant le moulin sur l'Arret-Darré et nous voila devant la première sérieuse difficulté : la côte de Oueilloux ou la carrera de darré. L'effort soutenu nous emmène à reprendre souffle devant la mairie, la discussion s'engage autour du blason de la commune qui représente 2 animaux se faisant face, pour les uns il s'agirait de chiens, pour d'autres des poneys, en fait après recherche il s'agirait de chèvres alors que dans la racine du nom Oueilloux il y a oelha qui signifie brebis... Pour finir la petite histoire les habitants du village étaient surnommés dans le temps les égorgeurs de chèvres. Il faut maintenant s'arracher du goudron pour atteindre Orignac, à l'angle de l'école nous empruntons le Cami dera sablera, superbe descente qui nous emmène sur la route de Hitte. Alors que le troupeau remontait paisiblement vers Vielle-Adour, Michel D à la bonne idée de nous guider par le chemin de Brousset antérieurement reconnu avec les marcheurs, cet accès nous évitera désormais d'emprunter des routes revêtues peu agréables en VTT. Le retour est un classique bien connu : Barbazan-Dessus, Pétat et descente vers Séméac par la croix du hussard. A l'unanimité ce parcours a été fort apprécié et nous souhaitons tous le refaire bientôt en sens inverse. A l'invitation de Catherine et Philippe Gehant, nous sommes de nouveau rassemblés pour partager un moment festif où rien ne manquait, ni la bonne humeur du groupe reconstitué avec leurs conjoints respectifs ni les victuailles préparées avec soin.


                                    SM

Publié le 16/09/2019 @ 11:38  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - dimanche 08 septembre 2019 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 8 septembre 2019




La chasse est ouverte

 

La chasse ouvrant aujourd'hui, il était difficile aux 7 mercenaires de trouver un itinéraire sécurisé pour éviter les plombs et les morsures. Nous sommes pourtant partis courageusement vers les plaines de Mommères et St Martin. Pas de St Huber en vue, nous grimpons par "Bastourra" jusqu'à Visker, les Puyolles sont à portée de fusil, nous y ferons un passage sans rechigner. Etant  sur la quête d'une belle montée, nous la débusquerons au dessus de Bernac-Dessus par les crêtes de "La Serre". La meute fait mine de ne pas voir le pied de la côte de Barbazan, pourtant il faudra bien grimper sur les crêtes cette fois par l'avenue des sapins, pente souvent rectiligne frisant les 16%. Après avoir passé la chapelle de Piétat, nous sommes pris en chasse par 2 chiens courants très affûtés mais fatigués, impossible de les faire retourner à la niche. Pendant que nous les attendons au bois de La Barthe, 2 de nos meilleurs aboyeurs à forte gueule dissuadent les taïauts d'aller plus loin.


                                 SM

Publié le 10/09/2019 @ 18:33  Prévisualiser  Imprimer l'article

VTT - dimanche 01 septembre 2019 - par Semeac Evasion VTT

Dimanche 1 Septembre 2019